Psychotherapies pour les PTSD – Une vue d’ensemble 

Psychotherapies for PTSD – An overview

Description

Depuis le diagnostic du syndrome de stress post-traumatique (SSPT) a été introduit dans le DSM-III en 1980, une variété d'approches psychothérapeutiques ont été développées pour résoudre les problèmes et besoins spécifiques des patients traumatisés. Le succès du traitement du SSPT a besoin d'un bien pensée sur l'attitude thérapeutique. Le thérapeute doit trouver une position équilibrée entre les sur-identification et de se détourner de l'impuissance. Une attitude la recherche de sensations doivent être évités de même que le risque de traumatisme du fait d'autrui. Dans de nombreux cas, le SSPT peut pas être traité suffisamment par la psychothérapie seule: un plan complet de traitement multi-modal peut comprendre pharmacothérapeutique, les interventions physiques, sociaux, juridiques et autres. Les premières interventions psychothérapeutiques au lendemain d'un événement traumatique suivre les règles d'intervention de crise (immédiateté, l'accent sur les problèmes actuels de limitation de temps). Une attention particulière devrait être accordée aux questions de développement d'une relation de confiance thérapeutique, en créant une atmosphère de sécurité, aider le patient à reprendre le contrôle de et / ou se distancier de souvenirs intrusifs. traitements de désensibilisation des mouvements oculaires et retraitement (EMDR) et d'autres «pouvoir» peut offrir un soulagement rapide des symptômes. Après un traumatisme collectif, des débriefings psychologiques sont largement utilisés, bien que la preuve de leur utilité dans la prévention de l'ESPT est discutable. Chez les patients porteurs chroniques du SSPT, le psychothérapeute ne devrait pas travailler exclusivement sur l'événement traumatique et ses séquelles: le traitement doit être orientée vers l'avenir plutôt que par le passé. Au lieu de l'exploration, le thérapeute devrait essayer d'activer les ressources des patients et les aider à trouver un nouveau sens à leur vie future. Il ya un besoin urgent d'soigneusement conçus, randomisés, études d'intervention contrôlée sur l'efficacité de l'intervention précoce chez les patients gravement traumatisés et la mi-aux psychothérapies à long terme chez les patients souffrant de PTSD chronique. En outre, les études futures devraient inclure les approches psychodynamiques, ainsi que des protocoles de traitement multimodal, et d'élaborer des critères d'évaluation cliniques plus sophistiqués.

Since the diagnosis of posttraumatic stress disorder (PTSD) was introduced in DSM-III in 1980, a variety of psychotherapeutic approaches have been developed to address the specific problems and needs of traumatised patients. Successful treatment of PTSD requires a well thought-out therapeutic attitude. The therapist must find a well-balanced position between over-identification and turning away out of helplessness. A sensation-seeking attitude should be avoided as should the danger of vicarious traumatisation. In many instances, PTSD cannot be treated sufficiently by psychotherapy alone: a comprehensive, multi-modal treatment plan may include pharmacotherapeutic, physical, social, legal, and other interventions. Early psychotherapeutic interventions in the immediate aftermath of a traumatic event follow the rules of crisis intervention (immediacy, focus on the current problems, time limitation). Special attention should be paid to the issues of developing a trusting therapeutic relationship, creating an atmosphere of safety, helping the patient to regain control over and/or distance himself from intrusive recollections. Eye Movement Desensitisation and Reprocessing (EMDR) and other "power therapies" can offer quick relief from symptoms. After collective traumatization, psychological debriefings are widely used, although the evidence for their usefulness in preventing PTSD is questionable. In patients with chronic PTSD, the psychotherapist should not work exclusively on the traumatic event and its sequelae: treatment should be oriented towards the future rather than the past. Instead of exploring, the therapist should try to activate the patients' resources and help them to find new meaning in their future life. There is an urgent need for carefully designed, randomized, controlled intervention studies investigating the effectiveness of early interventions in acutely traumatized patients and of mid- to long-term psychotherapies in patients suffering from chronic PTSD. Furthermore, future studies should include psychodynamic approaches as well as multimodal treatment protocols, and elaborate more sophisticated clinical endpoints.

Format

Journal

Language

French

Author(s)

Ulrich Schnyder

Original Work Citation

Schnyder, U. (2005). [Psychotherapies for PTSD - An overview]. Psychotherapies, 25(1), 39-52. doi:10.3917/psys.051.0039. French

Collection

Citation

“Psychotherapies pour les PTSD – Une vue d’ensemble Psychotherapies for PTSD – An overview,” Francine Shapiro Library, accessed October 25, 2020, https://emdria.omeka.net/items/show/16211.

Output Formats