Évaluation longitudinale de l'efficacité d'une nouvelle intervention dyadique, brève et précoce visant la prévention du TSPT

Longitudinal evaluation of the effectiveness of a new dyadic brief and early intervention to prevent PTSD

Description

La présente thèse s'intéresse à l'évaluation de l'efficacité à court et à long terme d'une nouvelle intervention dyadique, brève et précoce ayant pour but la prévention du trouble de stress post-traumatique (TSPT). L'exposition à un événement traumatique provoque, chez certains individus, une souffrance émotionnelle considérable qui entrave leur fonctionnement quotidien de manière parfois importante. Au cours des deux dernières décennies, des interventions curatives efficaces ont été créées, soit la thérapie cognitivecomportementale (TCC) et la désensibilisation par mouvement oculaire (EMDR). On remarque cependant un manque criant d'interventions efficaces à court et à long terme qui ont pour but la prévention du TSPT, malgré les efforts du débriefing et de la TCC brève en ce sens. Cette thèse vise donc, dans un premier temps, à faire le point sur l'état des connaissances au niveau de l'efficacité des interventions précoces et, dans un deuxième temps, évaluer de manière empirique l'efficacité à moyen (3 mois) et surtout à long terme (2 ans) d'une nouvelle intervention dyadique, brève et précoce pour prévenir le TSPT. La nouvelle intervention dont il est question dans le présent ouvrage se déroule en deux séances et est offerte à la victime et une personne-soutien de son choix par une travailleuse sociale ou une infirmière. Elle met l'accent sur la psychoéducation, l'apprentissage à la communication exempte de soutien social négatif (minimisation, hostilité, impatience, etc.) et sur l'importance de ne pas éviter les stimuli associés à l'événement traumatique. La thèse comporte quatre chapitres. Le premier propose une recension de la littérature qui met à jour les principales conclusions quant à l'efficacité du débriefing et de la TCC brève pour prévenir le TSPT. Cette recension met en évidence les principales failles méthodologiques et les difficultés d'application de ces interventions. De plus, eUe expose le rationnel derrière l'utilisation du soutien social comme ingrédient actif d'une intervention de prévention de ce trouble. Le second chapitre présente une étude d'efficacité randomisée et contrôlée de l'efficacité de la nouvelle intervention. Soixante-six participants ont été randomisés soit dans la condition intervention ou dans la condition de contrôle. Les résultats ont démontré qu'au post-test de trois mois, les participants de la cond ition intervention manifestaient des symptômes de TSPT significativement moins intenses que ceux de la condition contrôle. De plus, les participants de la condition intervention rapportent une diminution significative du soutien social perçu, contrairement aux participants de la condition de contrôle qui n'observent pas cette différence. Il est intéressant de souligner que le taux d'abandons en cours de traitement fut équivalent et très bas au sein des deux groupes. Ceci suggère que les participants tolèrent bien cette nouvelle intervention. Aucune différence n'a été observée entre les deux groupes en ce qui a trait à l'occurrence de psychopathologies comorbides. Le troisième chapitre se veut une relance à 2 ans post-trauma de l'étude présentée au chapitre précédent. Quarante-six des 66 participants ont accepté de prendre part à cette relance. Les résultats révèlent que, deux ans après l'événement traumatique, les participants ayant reçu j'intervention étaient encore beaucoup moins symptomatiques que les participants n'ayant pas reçu cette intervention. Un fait plus qu'intéressant qui ressort de cette étude est qu'aucun participant de la condition intervention ne rappolie un TSPT et cinq participants de la condition contrôle souffrent encore de ce trouble deux ans après l'événement traumatique. Parallèlement, il a été observé que les participants ayant reçu l'intervention perçoivent encore moins de soutien social négatif que ceux de la cond ition contrôle. À l'instar de ce qui a été rapporté au post-test de trois mois, les deux groupes ne révèlent pas de différence significative par rapport à la manifestation d'autres affections psychologiques. Le quatrième et dernier chapitre propose une discussion générale des résultats en fonction des interprétations qui peuvent en être tirées, des différentes forces et limites intrinsèques ainsi que des implications théoriques et cliniques qui peuvent en découler.

This thesis focuses on the evaluation of the effectiveness in the short and long term a new dyadic intervention and brief early aimed at the prevention of disorder, post - traumatic stress disorder ( PTSD) . Exposure to a traumatic event causes in some individuals , a considerable emotional pain that hinders daily functioning so important sometimes . Over the past two decades , effective treatment interventions have been created, or the cognitivecomportementale therapy ( CBT) and eye movement desensitization ( EMDR) . However, we noticed a dearth of effective interventions in the short and long-term aim for the prevention of PTSD , despite the efforts of debriefing and brief CBT in this direction. This thesis is therefore , at first , to take stock of the state of knowledge at the effectiveness of early intervention and , secondly , to assess empirically effective medium (3 months) and especially long-term (2 years) a new dyadic intervention and brief early to prevent PTSD. The new procedure referred to in this book takes place in two sessions and is offered to the victim and a support person of their choice by a social worker or nurse. It focuses on psychoeducation, learning -free communication negative social support (minimization , hostility, impatience, etc. . ) And the importance of not avoid stimuli associated with the traumatic event. The thesis consists of four chapters. The first provides a literature review that updates the main conclusions about the effectiveness of debriefing and brief CBT to prevent PTSD. This review highlights the main methodological flaws and difficulties in implementing these interventions. Moreover, had exposed the rationale behind the use of social support as an active ingredient of an intervention to prevent this disorder. The second chapter presents an efficacy study randomized controlled effectiveness of the new intervention . Sixty -six participants were randomized to either the condition or action in the control condition . The results showed that post-test three months , participants in the cond ition response showed symptoms of PTSD significantly less intense than those of the control condition . In addition , participants of the action report provided a significant decrease in perceived social support , unlike the members of the control condition who do not observe this difference. It is interesting to note that the dropout rate during treatment was low and similar in both groups. This suggests that participants tolerate this new intervention. No difference was observed between the two groups in regard to the occurrence of comorbid psychopathology . The third chapter is a raise to 2 years post -trauma of the study presented in previous chapter . Forty -six of the 66 participants agreed to take part in this recovery. The results show that two years after the traumatic event, participants I have received response was much less symptomatic than participants who did not receive this intervention. A very interesting fact that emerges from this study is no participant provided intervention rappolie PTSD and five participants the control condition also suffer from this disorder two years after the traumatic event . Meanwhile, it was observed that participants who received the intervention still perceive less negative than the cond ition control social support. Like what has been reported in post-test three months, the two groups did not show significant difference in the manifestation of other psychological disorders. The fourth and final chapter provides a general discussion of the results based on the interpretations that can be drawn , different strengths and intrinsic

Format

Dissertation/Thesis

Language

French

Author(s)

Isabeau Bousquet des Groseilliers

Original Work Citation

Bousquet Des Groseilliers, I. (2009).  [Longitudinal evaluation of the effectiveness of a new dyadic brief and early intervention to prevent PTSD]. (Doctoral dissertation, University of Quebec). Retrieved from http://www.archipel.uqam.ca/2282/1/D1811.pdf. French

Collection

Citation

“Évaluation longitudinale de l'efficacité d'une nouvelle intervention dyadique, brève et précoce visant la prévention du TSPT Longitudinal evaluation of the effectiveness of a new dyadic brief and early intervention to prevent PTSD,” Francine Shapiro Library, accessed July 3, 2020, https://emdria.omeka.net/items/show/22294.

Output Formats