L’évaluation des conséquences psychologiques, sociales et judiciaires avant d’entreprendre une thérapie EMDR

The assessment of psychological, social and legal implications before undertaking EMDR

Description

Les révélations tardives d’agressions sexuelles et leurs conséquences psychologiques, sociales et judiciaires sont souvent vécus par les victimes comme une épreuve existentielle particulièrement marquante, qui va inscrire un « avant » et un « après » dans leur trajectoire de vie. En effet, les révélations tardives entraînent une rupture marquée dans l’équilibre psychologique, familiale, sociale et professionnel. Leur survenue, spontanée ou provoquée peut entraîner la victime dans une crise psychotraumatique, où la résurgence brutale du passé va envahir le présent, de jour comme de nuit, avec des flashbacks, des cauchemars, des sensations corporelles, des symptômes dissociatifs de déréalisation et de dépersonnalisation. Face à cette symptomatologie, la personne sera confrontée à des phases où elle va tenter de gérer la situation par des stratégies d’évitement, dont l’efficacité apparente est limitée et momentanée, et celles où elle sera confrontée aux changements internes et externes, avec un sentiment d’efficacité personnelle altéré, une peur de devenir folle, un sentiment d’échec face à l’agression après tant d’années, une perte d’espoir pour l’avenir. Dans ces contextes, la prise en charge psychotraumatologique requière une évaluation spécifique et globale incluant les dimensions psychologique, familiale, socioprofessionnelle et judicaire, qui permettra de déterminer la stratégie et les objectifs thérapeutiques. Nous proposons de discuter durant cette communication, avec des illustrations cliniques, les spécificités des articulations entre les évaluations et le traitement par EMDR des cas des révélations tardives d’agressions sexuelles.

Late revelations of sexual abuse and their psychological, social and legal consequences are often experienced by victims as a particularly significant existential test, which will register a "before" and "after" in their life trajectory. Indeed, late revelations result in a marked break in the psychological balance, family, social and professional. Their occurrence, spontaneous or provoked may cause the victim to a psycho crisis, when the sudden resurgence of the past will invade this, day and night, with flashbacks, nightmares, bodily sensations, dissociative symptoms derealization and depersonalization. Faced with these symptoms, the person will face phases where it will attempt to handle the situation by avoidance strategies, including the apparent effectiveness is limited and temporary, and those where it will face the internal and external changes, with a sense of personal efficacy altered, a fear of going mad, a sense of failure face of aggression after so many years, a loss of hope for the future. In these contexts, the care psychotraumatologique requires a specific and comprehensive evaluation including the psychological dimensions, family, social and professional and judicial, which will determine the strategy and therapeutic targets. We propose to discuss in this paper, with clinical illustrations, the specifics of the joints between assessments and treatment with EMDR case of late revelations of sexual abuse.

Format

Journal

Language

French

Author(s)

Malik Ait Aoudia

Original Work Citation

Ait Aoudia, M. (2015, November). [The assessment of psychological, social and legal implications before undertaking EMDR]. European Psychiatry. 30(8), S95-S96. doi:10.1016/j.eurpsy.2015.09.405. French

Collection

Citation

“L’évaluation des conséquences psychologiques, sociales et judiciaires avant d’entreprendre une thérapie EMDRThe assessment of psychological, social and legal implications before undertaking EMDR,” Francine Shapiro Library, accessed September 25, 2020, https://emdria.omeka.net/items/show/23510.

Output Formats