Utilisation de la thérapie EMDR – Eye Movement Desensitization and Reprocessing – dans le cadre de la douleur chronique : études de cas

Use of EMDR therapy – Eye movement desensitization and reprocessing – as part of chronic pain: Case Studies

Description

À travers cette recherche, nous avons souhaité tester l’intérêt et l’efficacité de l’utilisation d’un protocole EMDR spécifique à la douleur, en 5 sessions. Trois étudiants, un homme de 19 ans souffrant de migraines, une femme de 24 ans souffrant de cervicalgies et une femme de 34 ans souffrant de douleurs diffuses, ont été pris en charge par la thérapie EMDR douleur. Nous avons mesuré l’impact traumatique à l’aide de l’échelle PCL-S, les perceptions et les croyances liées à la douleur avec l’échelle PBPI, le retentissement quotidien avec l’échelle QCD et l’évaluation quantitative du niveau de douleur avec les échelles EVA et SUP. Bien que notre faible échantillon ne nous ait pas permis d’obtenir de résultat significatif, nous constatons une diminution tendancielle des scores à toutes nos échelles après les 5 séances d’EMDR et un mois après la prise en charge. L’étude clinique et qualitative de ces trois patients nous a permis de constater un intérêt inédit dans l’utilisation de ce protocole douleur : l’émergence des événements de vie en lien avec la pathologie douloureuse. Ces prises de conscience réalisées par les patients ont permis une modification de l’impact traumatique et des cognitions négatives, permettant une diminution générale de la douleur. L’intérêt de l’utilisation d’un protocole EMDR douleur résiderait dans son efficacité globale sur la pathologie, mais également dans les modifications cliniques importantes qu’il engendre. La douleur serait alors considérée comme un symptôme écran mettant un voile sur une pathologique traumatique plus profonde que le protocole EMDR permettrait de lever.

Through this research, we wanted to test the relevance and effectiveness of the use of EMDR protocol specific to pain, in 5 sessions. Three students, a 19-year-old male suffering from migraines, a 24-year-old woman suffering from neck pain and a 34-year-old woman suffering from widespread pain, were treated by the EMDR therapy pain. We measured the traumatic impact with the PCL-S scale, perceptions and beliefs about pain with PBPI scale, the daily impact with the QCD scale, and the quantitative assessment of pain level with EVA and SUP scales. Although our small sample size did not allow us to achieve significant results, we see a tendential decrease of the scores in all our scales after 5 sessions of EMDR and one month after the treatment. The clinical and qualitative study of the three patients has allowed to see a unique interest in the use of this pain protocol: the emergence of life events in connection with the painful condition. These constatations made by the patients led to a modification of the traumatic impact and negative cognitions, allowing an overall reduction of the pain. The advantage of using a pain EMDR protocol lies in its overall effectiveness on pathology, but also in consecutives significant clinical changes. The pain would also considered as a symptom screen putting a veil on a deeper traumatic disease that the EMDR protocol would raise.

Format

Journal

Language

French

Author(s)

Marie-Jo Brennstuhl
Fanny Bassan
Cyril Tarquinio

Original Work Citation

Brennstuhl, M.-J., Bassan, F., & Tarquinio, C. (2017). [Use of EMDR therapy – Eye movement desensitization and reprocessing – as part of chronic pain: Case studies].  Douleur: Evaluation - Diagnostic - Traitement , 18(1), 24-33. doi:10.1016/j.douler.2017.01.004. French

Collection

Citation

“Utilisation de la thérapie EMDR – Eye Movement Desensitization and Reprocessing – dans le cadre de la douleur chronique : études de casUse of EMDR therapy – Eye movement desensitization and reprocessing – as part of chronic pain: Case Studies,” Francine Shapiro Library, accessed October 25, 2020, https://emdria.omeka.net/items/show/24886.

Output Formats