Psychologie positiveet EMDR: Questions et perspectives

Positive psychology and EMDR: Questions and perspectives

Description

L’EMDR est une thérapie intégrative créée en 1987 par Shapiro évaluée comme efficace et rapide sur les états de stress post traumatiques. En 1995, elle améliore pour arriver à ce qu’elle appelle le Traitement Adaptatif de l’Information – TAI – (« Adaptative Informational Process : AIP »), révisé en 2001 et 2006. Cette théorie postule qu’il existe au plan cérébral un système de traitement des informations capable d’intégrer les nouvelles expériences à des réseaux de mémoire existants. Depuis d’autres pathologies ont été traitées avec l’EMDR. D’autre part, en 1998, Seligman donne naissance à la psychologie positive. Au lieu de considérer la «santé mentale » comme la « réduction des troubles neuropsychiatriques », il propose non plus d’aider les gens à passer de – 5 à 0 sur l’échelle de bonheur, mais de permettre à chacun de passer de 0 à + 5 sur un continuum de bonheur. Allier ces deux perspectives pose un certain nombre d’interrogations mais ouvre également des perspectives enthousiasmantes. Trois études ont porté sur les forces de caractères avec un échantillon de 60 sujets, pour la première, 100 sujets pour la seconde et une étude de cas avec pour objectif d’évaluer l’optimisation de l’intégration des forces avec des éléments provenant de l’EMDR. Les deux études suivantes ont porté sur la création d’un protocole EMDR d’optimisme et l’étude de ses possibilités. Nos conclusions sont que, plus que jamais, une théorisation rigoureuse est nécessaire (et elle est déjà à l’œuvre dans le cadre de la psychologie positive) et la validation scientifique des assertions est déterminante pour l’efficacité des interventions alliant psychologie positive et EMDR.

EMDR is an integrative therapy created in 1987 by Shapiro evaluated as effective and rapid on post traumatic stress States. In 1995, it improves to achieve what it calls adaptive information processing – TAI – ("Adaptive informational process: AIP"), revised in 2001 and 2006. This theory postulate that there is a brain-based information processing system capable of integrating new experiences into existing memory networks. Since other pathologies have been treated with EMDR. On the other hand, in 1998, Seligman gave birth to positive psychology. Instead of considering "mental health" as the "reduction of neuropsychiatric disorders", it neither proposes to help people to move from – 5 to 0 on the scale of happiness, but to allow everyone to move from 0 to + 5 on a continuum of happiness. Combining these two perspectives poses a number of questions but also opens up exciting perspectives. Three studies focused on the character strengths with a sample of 60 subjects, for the first, 100 subjects for the second and a case study with the objective of evaluating the optimization of the integration of forces with elements from EMDR. The following two studies focused on the creation of an EMDR Protocol of optimism and the study of its possibilities. Our conclusions are that, more than ever, rigorous theorisation is necessary (and it is already at work in the context of positive psychology) and the scientific validation of assertions is decisive for the effectiveness of interventions combining positive psychology and EMDR.

Format

Dissertation/Thesis

Language

English

Author(s)

Martine Regourd-Laizeau

Original Work Citation

Regourd-Laizeau, M. (2013, November). [Positive psychology and EMDR: Questions and perspectives]. (Doctoral dissertation, University of Lorraine)

Collection

Citation

“Psychologie positiveet EMDR: Questions et perspectivesPositive psychology and EMDR: Questions and perspectives,” Francine Shapiro Library, accessed December 3, 2020, https://emdria.omeka.net/items/show/25957.

Output Formats